Mon panier
Accueil > Blog > Acolyte, d'où vient ce nom ?

Acolyte, d'où vient ce nom ?

Acolyte, Made in France jusqu’au nom

Toutes les histoires de couteaux commencent à Thiers, et c’est plus que normal puisqu’il s’agit du berceau de la coutellerie.

A l’époque, lorsque les émouleurs travaillaient la lame, et qu’ils souhaitaient leur donner du tranchant (dans le jargon on dit émoudre une lame), ils étaient en position allongée à plat ventre sur un banc en bois avec une roue en gré installée en dessous d’eux. Ils répétaient un mouvement assez fastidieux dans l’humidité et le froid. Alors pour leur tenir chaud, ils faisaient grimper leur chien sur les jambes tel de réel compagnon de vie, leur acolyte !

Aujourd’hui ce nom résume en tout point le projet. Je veux que chacun puisse créer son compagnon de poche, qu’il soit ainsi présent dans les bons comme dans les mauvais moments. Un Acolyte, c’est quelqu’un sur qui on peut compter en permanence, quelle que soit la circonstance. 
Il est le prolongement de la main. Toujours présent.

Voilà comment est né Acolyte.

 

Acolyte, un appel à l’aventure ?

Fabriquer un couteau, c’est une occasion de partir à la (re)découverte de soi et de la nature. C’est un retour à nos racines, à l’authentique, à la simplicité. Façonner un objet naturel, le personnaliser, sentir la texture du bois et lui donner l’identité et la forme que l’on veut tout en respectant la matière, est une expérience unique.

Puis couteau en poche, c’est un moteur pour partir à la découverte de son environnement et sortir des sentiers battus.

Un moment pour se reconnecter au réel, laisser parler le geste, la main, la créativité et le plaisir de faire. S’imaginer à la place d’un artisan en concevant son couteau est une formidable expérience et nous souhaitons, aujourd’hui, la partager avec le plus grand nombre.

Ecrit par le 09/09/2019
Dernière modification le 09/09/2019
Catégorie : Blog
Autres articles sur :

Commentaires


<<